Solicaire

« La Validation » de Naomi Feil pour les aidants de personnes âgées en perte d’autonomie

Il s’agit d’une pratique thérapeutique créée par Naomie feil en 1963 qui s’inscrit contre un courant dominant selon lequel un diagnostic de la maladie D’Alzheimer et apparentée renvoi à « l’aliénation » de la personne malade.

Naomi Feil part du postulat selon lequel il est possible de continuer de communiquer avec la personne atteinte d’une MND (Maladie Neuro Dégénérative).

Dans une interview donnée par la gérontologue, essayons de comprendre de quoi il s’agit, de comprendre cette approche de la communication verbale et non verbale.

Qu’est-ce que la Validation ?

NF : La validation est une méthode pour communiquer avec « des vieillards » pour qui le diagnostic de démence a été posé.

La validation ne les guérit pas mais elle permet de restaurer leur sentiment de dignité et d’estime d’eux-mêmes.

C’est une façon d’être avec eux, une manière d’entrer dans « leur monde » et ressentir ce qu’ils ressentent.

-Quels sont les bienfaits de la Validation ?

NF : Quand une personne est validée elle se sent en sécurité, par exemple des gens qui ne parlaient plus reparlent, leurs regards s’illuminent. Celles qui ne peuvent pas parler commence à chanter.

Dans les groupes de validation quand les patients ont un rôle, certains se mettent à marcher alors qu’ils ne marchaient plus depuis longtemps, ils n’ont plus besoin de prendre des médicaments.

Les personnes se replient moins sur elles- mêmes, ne deviennent plus « des morts vivants » ils communiquent jusqu’à leur mort.

-Et pour les aidants proches ?

NF : Cela procure de la joie aux aidants non professionnels et professionnels quand ils voient que les personnes âgées communiquent, ils sont contents.

Ils sont moins stressés, cette méthode leur donne des techniques à Utiliser pour communiquer.

Cela aide les familles, à rendre davantage visite à leur proche, ils considèrent à nouveau leur proches comme des êtres humains.

-Un principe important dans la validation ?

NF : Un des principes très important est qu’il y a toujours une raison derrière le comportement, qu’importe la façon étrange avec laquelle la personne exprime ses besoins humains, il peut exprimer ses besoins avec des mots ou sans.

-Quels sont les besoins humains de base ?

NF : Un des besoins humains de base est le besoin d’amour de sécurité, de se sentir aimé d’être à nouveau dans le ventre maternel pour se sentir protégé.

Il a besoin d’être actif et de sentir utile, de travailler de se sentir respectée.

Le troisième besoin humain est de pouvoir exprimer ses émotions et que quelqu’un écoute avec empathie.

Quels sont les principales qualités d’un praticien en Validation ?

NF : Le praticien en Validation est d’abord honnête envers lui-même il sait ce qu’il ressent, il est capable d’entrer dans le monde de la personne âgée et d’être en empathie.

Il sait mettre de côté ses propres émotions afin de pouvoir ressentir celle de cette personne.

Le praticien de Validation respecte la personne qu’importe son comportement, il la voit là où elle est au moment présent et l’accepte.

La Validation n’est une potion magique, vous ne pourrez pas réparer les gens, vous ne pourrez pas les changer, mais vous pourrez les accepter comme ils sont.

Vous pouvez entrer dans leur monde et ressentir ce qu’ils ressentent.

Ainsi vous saurez qu’il y a une bonne raison derrière chacun de leur comportement et vous pourrez essayer de communiquer.

Lorsque vous établissez une relation de confiance avec quelqu’un et que vous l’aider à exprimer ses émotions qu’il a enfoui depuis tant d’années, il se sent en sécurité.

Par exemple quand vous pleurez avec une personne âgée qui ressent le manque de son sa conjoint.e.

Quand vous devenez l’auditeur de confiance les sentiments douloureux s’affaiblissent et le sentiment d’estime de soi devient plus fort.

Cette personne âgé.e trouvera une forme de paix à la fin de sa vie.

Source Validation Training Institute –http://vfvalidation.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.